Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Jechaiaou.Perlenrel.over-blog.com

Un mot sur la péricope hebdomadaire (parachat hachavoua)

14 Juin 2017 , Rédigé par Jechaiaou Perlenrel Publié dans #etude bible et talmud

Section Chelah : Envoie !  Episode des explorateurs

Le verre à moitié plein ou à moitié vide ?

שלח לך אנשים ויתורו את ארץ כנען Envoie des hommes pour explorer la terre de Canaan

En hébreu il existe 2 verbes pour signifier EXPLORER : לתור (latour) explorer pour voir ce qu’il y a de bon, visiter un pays pour en retenir le meilleur, ou לרגל (leragel) qui est explorer pour espionner pour découvrir les faiblesses : "מרגלים אתם,לראות את ערוות הארץ באתם "   « Espions ,vous êtes venus voir la nudité de la terre « (gen 42). Bien sûr Moche les avait envoyé « latour » visiter le pays et c’est en espions qu’ils sont revenus ce qui a couté aux hébreux 40 ans d’errance dans le désert .

Venez en Israël, Vivez en Israël, toujours en regardant le verre à moitié plein, maintenant qu’on entend parler français à chaque coin de rue ici … On entend trop de complaintes sur les « pastèques et les plats de viande » qu’il y avait en France.. Vous savez comment les israéliens nous surnomment : « les francophones : tous des râleurs ! »

L’arbre qui étend son ombre sur toute la ville !

Question de Moche aux explorateurs : היש בה עץ, אם אין ?  « Y a t ‘il la bas un arbre ou non ? » Quelle question !!?? Heureusement Rachi nous explique : « Y a t ‘il parmi eux un grand homme, juste et sage, dont les mérites sont suffisants pour les protéger ? »  . A cette explication de Rachi on peut objecter que si Moche voulait chercher un érudit plein de sagesse, qu’avait-il à envoyer les explorateurs dans les rues, dans les champs et les vergers, ils auraient mieux fait de chercher dans les yechivot, les maisons d’étude et les universités !

Mais nous disent nos sages il faut en tirer une leçon… Lorsqu’il se trouve quelque part un sage érudit son influence se fait sentir dans toute la société dans toutes les villes, les champs et les vergers  et il n’est pas besoin de le chercher a la loupe dans sa maison d’étude…

Combien de Yechivot, de synagogues, de maison d’études, et d’universités n’avons-nous pas ici en Israël et j’ai beau me promener dans les rues, les champs et les vergers, je ne ressens pas beaucoup d’influence de tous ces sages érudits, pas un seul grand arbre ne nous protège de son ombre,  je ne vois que des problèmes de société,  c’est sans doute parce que moi aussi, noyé dans mon verre et regardant vers le haut, je ne vois que la partie à moitié vide .

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article